IC2 Technologies
Voivert express
©L’ŒUF senc.
©L’ŒUF senc.
©L’ŒUF senc.
©L’ŒUF senc.
©L’ŒUF senc.
©L’ŒUF senc.
©L’ŒUF senc.
©L’ŒUF senc.

La Bergerie

 
Région administrative : 15 Laurentides
La Conception , QC ,
Canada
Type de bâtiment : Combustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)

Équipe de projet

Architecture: L'OEUF
Génie structural: Jan Vrana et Jean-Marc Weill
Génie civil: Marchand Houle et associés
Génie électrique: Pageau Morel et associés inc.
Génie mécanique: Pageau Morel et associés inc.
Construction: Omnia Technologies Inc.
Design d’intérieur: Adelson Design
Architecture du paysage: NIP Paysage

Prix et distinctions

Prix d'excellence en architecture 2015 de l'OAQ dans la mention du développement durable.

Vertima
Concepteur: Daniel Pearl, Simon Jones, Mathieu Schleiss, Morgan Carter
Chargé(e) de projet: Daniel Pearl et Simon Jones
Client: Privé
Échéancier de réalisation: 2009-01
au 2014-01
Usage: Résidentiel
Superficie des planchers brute: 3720 pieds carrés
Nombre d'étage(s): 2




La Bergerie est un projet de nouvelle construction, avec l’intégration de matériaux de bâtiments existants (granges) et des intentions poussées sur le plan du développement durable (la maison est inspirée des principes de passivhaus, mais sans en avoir la certification), tout en ne négligeant pas l’élégance architecturale et le confort des habitants.

Faits saillants

Ferme privée certifiée biologique située à Mont-Tremblant, La Bergerie est avant tout une habitation familiale verte et innovante, installée sur une terre à 100 % écologique.

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

Situé dans la vallée de la rivière Rouge où ondoie doucement le champ d’un agriculteur traversé par les sinuosités d’un vieux méandre, l’endroit est délimité par des clôtures de fil de fer et entouré de forêts.

La maison s’ouvre aux vents d’été, ventilée au centre par les puits de lumière, se prêtant à une évacuation d’air passive pendant la nuit. L’automne donne lieu à un usage intensif de la terrasse et de la cuisine.

Le mandat visait une maison à la fois calme et dynamisante pour le paysage. Le programme du client incluait de l’agriculture biologique et un respect pour l’écologie du site.

Énergie et atmosphère:

La stratégie initiale s’est modélisée sur une enveloppe de qualité supérieure, avec un très fort coefficient d’étanchéité (0.5 CA/H à 50 pa), intégrant un gain solaire passif en vue de la satisfaction d’une demande annuelle d’énergie de chauffage d’environ 15 KWh/m2a. La structure interne à poutre et poteaux en bois ainsi que le mur préfabriqué et les panneaux de toiture ont radicalement limité les ponts thermiques, diminuant les pertes d’énergies corrélatives de 6 kWh/m2a, tout en offrant un confort élevé près de l’enveloppe extérieure. Des masses thermiques également réparties, stabilisent les températures intérieures pendant les saisons intermédiaires.

Matériaux et ressources:

La charpente à poutres et poteaux, le revêtement extérieur ainsi que les pierres de carrière de la mer de Champlain sont tous des matériaux récupérés recueillis localement.

La trame des poteaux et des poutres façonne l’échelle et donne le rythme de tout le rez-de-chaussée et particulièrement la cadence de son aire ouverte. La robustesse de la structure de bois s’allège pour les combles du plafond à l’étage supérieur, alors que des câbles d’acier remplacent les massifs madriers. Aux joints principaux, l’enveloppe extérieure s’arrime délicatement à la structure de bois exposée.

Qualité des environnements intérieurs:

En hiver, les activités familiales se recentrent sur la maison, avec des vues d’ensemble à travers les champs et jusqu’aux montagnes.

On y retrouve une cour abritée pour se prémunir des hivers rigoureux et des vents violents; une cour baignée de soleil et protégée du vent par un mur en pierres de la mer de Champlain. Le mur fait reposer son équilibre sur une série d’ouvertures permettant des vues, plusieurs seuils et le mouvement de l’air et de la lumière. La maison elle-même prend appui légèrement sur ce mur, une ossature de bois récupéré sur une masse stéréotomique. Le mur est l’armature du programme, accueillant une série de fonctions.

Le plan est sobre et sensible, et les élévations sont percées pour offrir des perspectives uniques.

Innovation et processus de design:

La maison prend une forme austère, grande et réservée d’une grange allongée à deux versants, perchée d’est en ouest sur le mur et s’adossant à la clôture, créant une terrasse protégée et une cuisine d’été extérieure.

La maison revisite la culture architecturale de la région tout en bénéficiant des derniers progrès technologiques. Des matériaux locaux sont intégrés aux composantes en réponse à la sensibilité du programme. Cette dialectique entre haute et basse technologies, forme simple, évocatrice et enveloppe hautement performante, insuffle à la fois tension et détente dans cette maison de campagne.

Embûche(s) et solution(s):

L’enveloppe est une épaisse couverture thermique, équilibrée par un toit vert filiforme semblant flotter au-dessus du massif mur de pierres. La structure interne à poutre et poteaux en bois recyclé ainsi que le mur préfabriqué et les panneaux de toiture ont radicalement limité les ponts thermiques, diminuant les pertes d’énergies corrélatives.

Autres:

L’équipe de conception du projet était étroitement intégrée. Ainsi, la stratégie initiale pour l’enveloppe se modélisa sur une enveloppe de qualité supérieure avec un très fort coefficient d’étanchéité.

Les planches usées d’une vieille grange et les planches centenaires de cèdre recyclées, posées verticalement comme revêtement mural, font doucement jouer le contraste de leurs stries argentées contre les cadres de fenêtres et la toiture de zinc. Les tons chauds de gris et d’argent estompé offrent une toile de fond parfaite aux couleurs saisonnières des végétaux et des fleurs sauvages.