IC2 Technologies
Voivert express

CFER des Chênes

Consortium: 
Demers Pelletier architectes
 
Région administrative : 17 Centre-du-Québec
5960, boul. St-Joseph
Drummondville , QC , J2A 3W3
Canada
Catégorie : Institutionnel
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)
  • LEED obtenueNC Or

Équipe de projet

Architecture: Régis Côté et associés + Demers Pelletier architectes
Génie structural: EXP
Génie civil: EXP
Génie électrique: EXP
Génie mécanique: EXP
Construction: Les Constructions Allard inc.
Consultation LEED: Régis Côté et associés
Design d’intérieur: Régis Côté et associés
Architecture du paysage: Régis Côté et associés

Prix et distinctions

Projet nominé au World Architecture Festival 2011 de Barcelone dans la catégorie production/énergie/recyclage.

Vertima
Concepteur: Jocelyn Boilard
Chargé(e) de projet: Robert Pelletier
Échéancier de réalisation: 2009-05
au 2010-10
Usage: Académique et Industriel
Superficie des planchers brute: 1 680 m2
Nombre d'étage(s): 1
Coût: 3 833 000 $




Le projet de conception et de construction du CFER des Chênes se veut une vitrine technologique en termes de récupération, recyclage et valorisation des biogaz. La position du bâtiment sur le terrain, sa forme, son aménagement, le type de matériaux et les méthodes de construction ont tous été orientés afin d’optimiser l’efficacité énergétique et d’économiser les ressources. Répondant aux critères LEED, la nouvelle école-usine offre aux jeunes adultes une formation académique et pratique en récupérant notamment du matériel informatique.

Faits saillants

Bâtiment à usage mixte, académique et industriel, le CFER présente une très haute performance énergétique, à 70% de réduction des coûts par rapport au CMNÉB, grâce à l'utilisation des biogaz du site d'enfouissement adjacent. L'aménagement du site n'utilise aucune irrigation, maximise les espaces verts et participe au contrôle de la quantité de la gestion des eaux pluviales.

Défis relevés

L'équipe de conception mécanique a dû composer avec la complexité de l'utilisation d'une source d'énergie alternative comme le biogaz.

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

L'aménagement écologique du site tire parti de l'environnement et des conditions de celui-ci, permettant ainsi de minimiser les impacts et d'offrir une architecture naturellement plus confortable pour ses utilisateurs. Parmi les mesures qui ont été privilégiées, notons le travail des façades selon l'ensoleillement, la récupération des eaux de pluie, la toiture verte et la réduction des espaces de stationnement. L'aménagement paysager, qui permet de réduire les îlots de chaleur, est composé de plantations indigènes ne nécessitant pas d'arrosage à maturité.

Gestion efficace de l’eau:

Le bâtiment est muni d’appareils de plomberie à faible débit entraînant une réduction de 30 % de l’utilisation d’eau. Les eaux de pluie sont récupérées notamment grâce au toit vert.

Énergie et atmosphère:

Le CFER consomme 60 % moins d’énergie qu’un bâtiment conventionnel de même superficie. Il intègre une nouvelle technologie en matière d’énergie verte: les biogaz, extraits d’un site d’enfouissement voisin, qui alimentent entièrement la chaudière de chauffage. Il s’agit d’une première au Québec. La toiture et les marquises blanches augmentent la réflexion et jouent le rôle de pare-soleil, pour une approche bioclimatique.

Matériaux et ressources:

Dans le respect des objectifs écologiques du projet, la plupart des matériaux choisis sont écologiques et durables. 18% des matériaux utilisés étaient des produits recyclés et près de 70% des produits ou matériaux à base de bois sont certifiés FSC (Forest Stewardship Council).  91% des déchets de construction ont été détournés du site d'enfouissement grâce à une gestion adéquate de ceux-ci.

Qualité des environnements intérieurs:

L'école-usine ne comporte pas de système de climatisation. Une disposition stratégique des ouvertures et d’un atrium central ventilé favorise la circulation transversale et verticale de l’air permettant de générer une climatisation passive. Quelque 76% des espaces intérieurs bénéficient de la lumière naturelle notamment grâce à la forme du toit qui en maximise la présence. Les finis intérieurs sont exempts de composés organiques volatils. Le bâtiment est doté d'un système d’éclairage s’éteignant automatiquement en l’absence de mouvement.

Innovation et processus de design:

Dès le début du projet, l'équipe de conception, la ville, le développeur privé et la commission scolaire ont travaillé de façon intégré afin d'atteindre les objectifs communs du nouveau centre de formation en entreprise et récupération. Le projet fut réalisé en deux phases et en mode occupation pendant les travaux de la deuxième phase afin de respecter l'échéancier très serré.