IC2 Technologies
Voivert express
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes
© Chevalier Morales architectes

Bibliothèque Saul-Bellow

 
Région administrative : 06 Montréal
3100, rue Saint-Antoine
Lachine , QC , H8S 4B8
Canada
Catégorie : Institutionnel
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Aménagement intérieur
Certification(s)
  • LEED obtenueNC Certifié

Équipe de projet

Architecture: Chevalier Morales Architectes
Génie structural: Stantec
Génie électrique: Martin Roy et associés
Génie mécanique: Martin Roy et associés
Construction: Construction Gamarco inc.
Architecture du paysage: Civiliti (anciennement Urban Soland - paysages urbains)

Prix et distinctions

Mention, Prix Architecture 2015 de Bibliothèques et Centre d’archives du Québec, du Congrès des milieux documentaires du Québec

Projet lauréat du concours d'architecture,2011

Vertima
Concepteur: Sergio Morales, Stephan Chevalier
Chargé(e) de projet: Stephan Chevalier
Échéancier de réalisation: 2011-06
au 2015-05
Usage: Institutionnel
Superficie des planchers brute: 3 650 mètres carrés
Nombre d'étage(s): 2
Coût: 8 000 000 $




À la suite d'un concours d’architecture en 2011, la firme CHEVALIER MORALES ARCHITECTES a reçu le mandat d’agrandir, de réaménager et rendre conforme l’ancienne bibliothèque de l’arrondissement de Lachine, à Montréal, datant de 1974. Le bâtiment existant, de facture architecturale brutaliste, ne correspondait plus en termes de superficie et de caractère aux besoins et aspirations de la communauté. En ce sens, le bâtiment d’origine se devait d’être métamorphosé, notamment par l’insertion d’un nouveau volume agrandissant le périmètre d’origine. Il fallait d’une part ouvrir et décompartimenter le bâtiment afin de lui donner plus de dynamisme et de transparence et faciliter la promotion de la bibliothèque du 21e siècle et, d’autre part, donner aux espaces un aspect convivial et chaleureux afin que les gens s’y sentent comme chez eux, de manière à fabriquer une véritable bibliothèque de quartier.

Faits saillants

Imaginer des futurs possibles à la bilbiothèque a permis de proposer des solutions et de placer certaines fonctions programmatiques qui, à long terme, réduiront les coûts et les impacts environnementaux tout en évitant une diminution de la qualité des espaces de la bibliothèque. Par exemple, les entrées de lumière sont stratégiquement positionnées en tenant compte d’un éventuel agrandissement, lequel aura aussi été imaginé. Un développement intégrant une vision à long terme ajoute rigueur et pertinence supplémentaire au concept proposé.

Défis relevés

Il a été également imaginé qu’à l’instar des « idea stores », la bibliothèque pourrait profiter de l’achalandage des espaces commerciaux avoisinants en se positionnant sur le trajet quotidien des citoyens. Le positionnement des entrées de la bibliothèque, dont l’une près du café, appuie l’intégration de la bibliothèque dans la déambulation quotidienne des citoyens. Imaginer la bibliothèque du 21e siècle comme le pivot d’un secteur dense, dynamique où se déroulent quotidiennement de nombreuses activités mixtes est apparu comme étant hautement bénéfique pour le projet actuel et économiquement approprié dans une vision de développement urbain à long terme.

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

Perçu comme partie prenante du bâtiment, le paysage entre de toute part dans l’édifice lui permettant ainsi de participer à l’expérience quotidienne du lieu, notamment par la création d’une forme de talus périphérique, lequel participe à la création d’une impression spatiale à la fois de luminosité et d’intimité. L'extension du couvert végétal du côté est de la 32e Avenue minimise également l’effet d'îlot de chaleur présent auparavant.

Énergie et atmosphère:

Afin de bien calibrer les diverses expériences de la bibliothèque, nous avons apporté un soin particulier au travail de la lumière. Nous nous sommes assurés dans un premier temps de bloquer la lumière directe provenant du sud afin d’éliminer les problèmes de surchauffe et d’éblouissement par diverses stratégies, tantôt par un porte-à-faux, tantôt par une disposition adéquate du programme ou, encore, par la simple utilisation de panneaux solides de béton préfabriqué récupérés. Nous avons également introduit deux puits de lumière destinés à attraper la lumière du nord et à la faire pénétrer le long de l’espace de lecture en gradins.

Qualité des environnements intérieurs:

Les espaces intérieurs, repensés et renouvelés, sont maintenant baignés de lumière naturelle par les différentes stratégies d’enveloppe permettant également une grande ouverture vers l’extérieur et l’environnement.

Résolument un espace de bibliothèque du 21e siècle, celui-ci agit véritablement comme un troisième lieu en abritant de nombreux espaces où les gens de tous âges sauront y trouver un lieu de recherche, d’apprentissage, de divertissement et de détente.

Innovation et processus de design:

Une partie de notre énergie s’est tournée, dès la première phase du concours, vers l’approfondissement et le raffinement des agendas présentés pour les charrettes de conception intégrée, afin de mettre en lumière les principaux enjeux relatifs à ce projet et à son développement futur. Notons également que, parmi les documents de travail élaborés en sus des exigences usuelles de ce concours, nous avons construit une maquette de travail démontable à grande échelle, qui en complément au BIM (Building Information
Model), aura contribué au processus en facilitant la compréhension des espaces, des niveaux et des principaux enjeux environnementaux pour tous et chacun des participants aux charrettes.