IC2 Technologies
Voivert express
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes
©Smith Vigeant architectes

Verdissement de la Biosphère, Musée de l'environnement

Encadrement écologique: 
Daniel Smith, architecte, PA LEED® BD+C
 
Région administrative : 06 Montréal
160 chemin Tour-de-l'Isle
Montréal , QC , H3C 4G8
Canada
Catégorie : Culturel
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)

Équipe de projet

Architecture: Smith Vigeant architectes
Génie structural: AECOM
Génie électrique: Bouthillette Parizeau
Génie mécanique: Bouthillette Parizeau
Construction: Gestion MC2 et Aménagement côté jardin
Design d’intérieur: Smith Vigeant architectes, Albert Mondor
Architecture du paysage: Albert Mondor horticulteur
Autre(s) expertise(s): Groupe Rousseau Lefebvre architectes paysagistes
Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Vertima
Concepteur: Daniel Smith, Albert Mondor, Stéphan Vigeant
Chargé(e) de projet: Daniel Smith, architecte
Échéancier de réalisation: 2010-01
au 2012-03
Usage: Musée de l'environnement
Superficie des planchers brute: nd
Nombre d'étage(s): 6
Coût: 1M $




Dans le cadre de son 15e anniversaire, la Biosphère s’engagea à mettre en place une série d’interventions qui auraient comme objectif de sensibiliser ses visiteurs à l’utilisation de différents outils écosystémiques en milieu urbain. C’est dans ce contexte que Smith Vigeant devient le consultant principal pour le projet de verdissement de la Biosphère comprenant la conception de 2 toits verts (extensif et intensif) d’un jardin suspendu, d’un mur végétal et d’un système de vignes solaires. La végétation luxuriante qui habille dorénavant les paliers de cet édifice emblématique offre des surfaces attrayantes aux visiteurs tout en servant de démonstrateurs pour les multiples avantages énergétiques que procurent de tels interventions. Alors que ces installations ‘’fleurissent’’ déjà dans le pavillon géodésique, plusieurs autres initiatives durables ont également été étudiées et attendent d’être développées dont la mise en place de panneaux solaires, d’un mur solaire et d’un jardin vertical.

Faits saillants

En continuité avec la mission éducative de la Biosphère d’environnement Canada, les différentes installations de verdissement permettent de mieux comprendre les grands enjeux environnementaux liés à l'air, l'eau, la biodiversité et le développement durable. Via ces interventions, les usagers pourront découvrir qu’outre ses évidents aspects ornementaux, les toitures végétales présentent de nombreux avantages telle la lutte aux îlots de chaleur, la réduction de la consommation énergétique des bâtiments, la prolongation de la durée de vie des membranes d’étanchéité des toitures, l’augmentation de l'isolation acoustique, la gestion des eaux pluviales et la purification de l’air.

Défis relevés

L’emplacement pour les nouvelles interventions de verdissement fut déterminé en fonction des propriétés et des charges que pouvait accommoder la structure existante à l’intérieur de la Biosphère. Les toits vert extensif et intensif ont alors été positionnés stratégiquement sur des paliers distincts en mesure de recevoir les charges supplémentaires propres aux 2 systèmes.
La sélection, le nombre et la disposition des végétaux furent également des défis afin d’aménager les toits vert extérieur et le mur végétal intérieur avec des variétés d’espèce pouvant s’adapter aux conditions techniques et climatiques propres à chaque système et pouvant être rassemblés sur un même espace de cohabitation.

Voir la vidéo