IC2 Technologies
Voivert express
© Stéphane Groleau
© Stéphane Groleau
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Stéphane Groleau
© Stéphane Groleau
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois
© Lemay / Claude Simon-Langlois

Siège social de la Commission de la construction du Québec

 
Région administrative : 06 Montréal
8485, avenue Christophe-Colomb
Montréal , QC , H2M 0A7
Canada
Catégorie : Institutionnel
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)
  • LEED obtenueNC Argent

Équipe de projet

Gestion de projet: Groupe TEQ
Architecture: Lemay
Génie structural: Pasquin St-Jean et associés
Génie civil: PSA / Roche
Génie électrique: CIMA+
Génie mécanique: Bouthillette Parizeau
Construction: Divco (excavation, fondation et structure) ; Aecon (enveloppe et aménagement intérieur) ; Excavation Payette (travaux civils et aménagement extérieur)
Consultation LEED: Lyse M. Tremblay Éco-Architecture
Design d’intérieur: Lemay
Architecture du paysage: Version Paysage
Vertima
Concepteur: Marc-André Tellier
Chargé(e) de projet: Pierre Larouche
Échéancier de réalisation: 2010-06
au 2012-03
Usage: Siège social
Superficie des planchers brute: 44 196 mètres carrés
Nombre d'étage(s): 7
Coût: 40 M $




Ce projet comprenait deux volets, soit la construction d'un immeuble qui abrite le nouveau siège social de la Commission de la construction du Québec (CCQ) et la rénovation d'un édifice existant qui accueille le bureau régional de la CCQ. Le nouveau siège social comprend 7 étages ayant chacun une superficie approximative de 20 000 pi². Le mandat pour le bureau régional de la CCQ comprenait quant à lui des travaux de mise à niveau, de réaménagement intérieur et d'améliorations locatives dans l'édifice existant d'une superficie de 125 000 pi², autrefois propriété du Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ). L’aménagement écologique du site, l’optimisation de la performance énergétique du bâtiment, la gestion efficace de l’eau, l'utilisation de ressources et de matériaux verts ainsi que le soin apporté à la qualité de l'environnement intérieur comptent au nombre des aspects qui ont permis d'atteindre la certification LEED-NC niveau Argent.

Faits saillants

• Réduction de la consommation énergétique de 55 % par rapport à la référence du CMNÉB;
• Abaissement de la consommation d’eau potable de 33 % par rapport à la référence LEED;
• Réduction des émissions de gaz à effet de serre de 510 tonnes équivalent CO² annuellement;
• Gestion des déblais et remblais à même le site;
• Décontamination des sols;
• Bornes de recharge pour les véhicules électriques;
• Contrôle du débit de l’écoulement des eaux pluviales à l’égout (bassin de rétention);
• Aménagement paysager résistant à la sécheresse;
• Réduction de la pollution lumineuse;
• Toiture blanche à haute émissivité.
 

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

Le nouveau siège social a permis de densifier un site urbain sous-exploité et contaminé, situé à proximité de l'autoroute Métropolitaine. La forme allongée et la profondeur réduite du bâtiment a favorisé l’apport de lumière naturelle au sein de celui-ci. Situé à proximité des services de transport en commun, il contribue ainsi à réduire l’usage de la voiture. De plus, des supports à vélo et douches ont été installés afin d'encourager le transport actif.

Gestion efficace de l’eau:

Les installations sanitaires sont dotées de chasse à faible débit et les robinets sont équipés de détecteurs de mouvement (toilette : 4,8 l/chasse ; urinoirs : 3,8/chasse ; robinetterie : 1,9 l/min ; douche : 5,7 l/min). L’aménagement paysager est composé de végétaux rustiques, ce qui contribue grandement à réduire les arrosages. Ces mesures ont permis d'atteindre un abaissement de la consommation d’eau potable de 33 % par rapport à la référence LEED.

Énergie et atmosphère:

La consommation énergétique du siège social est réduite de 55 % par rapport à la référence du Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments. Le bâtiment est munie d'un système de chauffage à l’eau chaude basse température utilisant des ventilo-convecteurs en tranchée, au périmètre du mur-rideau de verre, et récupérant la chaleur produite par les serveurs de la salle informatique. De plus, l'immeuble est muni d'une enveloppe performante, de deux chaudières au gaz à condensation de 1 860 000 de Btu/heure chacune et d'un système de contrôle centralisé pour l’éclairage, les stores motorisés, le chauffage et la climatisation.

Matériaux et ressources:

Un plan de gestion des débris de construction a été mis en place dès le début des travaux, permettant ainsi de récupérer une grande partie des débris résultant de l’excavation afin d’être réutilisés comme remblai. Le choix de matériaux locaux et recyclés a été privilégié. À titre d'exemple, le bois utilisé est certifié et le béton choisi est produit au Québec et composé de matières recyclées, notamment de silice.

Qualité des environnements intérieurs:

La qualité de l'air est assurée par un détecteur de CO2. Les peintures, les tapis, les matériaux d’étanchéité et les produits composites et adhésifs sont à faibles émissions de composés organiques volatils (COV). La forme du bâtiment, plus haut que large permet une généreuse fenestration du côté sud, afin que la lumière naturelle puisse pénétrer dans les bureaux. En contrepartie, des brise-soleil ont été installés afin d’éviter la surchauffe du milieu de l’après-midi. 80 % des occupants du bâtiment bénéficient d'une vue sur l’extérieur. 

Innovation et processus de design:

Le revêtement extérieur du bâtiment est composé d’un matériau en céramique utilisé pour la première fois au Québec. Pourvue d’une finition photocatalytique, il est ainsi hydrophile, ce qui permet de réduire l’entretien et l’usage de produits nettoyants. Désigné sous l’appellation Hydrotect, ce traitement de surface décompose de façon active les moisissures, les champignons et les bactéries sous l’effet de la lumière. En plus de décomposer les gaz d’échappement des véhicules automobiles.

Autres:

L’intégration harmonieuse du bâtiment dans le voisinage était une priorité pour la CCQ. Elle a donc organisé une rencontre pour présenter le projet à ses futurs voisins, créé un canal de communication pour soumettre leurs questions ou commentaires, puis diffusé à trois reprises une publication les informant de l’évolution du projet. Enfin, une visite des lieux a été tenue à leur intention à l’automne 2012.