IC2 Technologies
Voivert express
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams
© Adrien Williams

Centre hospitalier de l’Université de Montréal — CHUM

Consortium: 
CannonDesign + NEUF architect(e)s
 
Région administrative : 06 Montréal
1000, rue Saint-Denis
Montréal , QC , H2Y 1A6
Canada
Catégorie : Institutionnel
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)
  • LEED viséNC Argent

Équipe de projet

Gestion de projet: Construction Santé Montréal
Architecture: Cannon Design + NEUF architect(e)s
Génie structural: Pasquin St-Jean
Génie civil: Groupe SM international
Génie électrique: HH Angus
Génie mécanique: HH Angus
Construction: Construction Santé Montréal (OHL et Laing O'Rourke)
Consultation LEED: Courchesne et associés inc.
Design d’intérieur: CannonDesign + NEUF architect(e)s
Architecture du paysage: NIP Paysage

Prix et distinctions

Prix A+ Award de Architizer à New York, 2016.
Prix A’ Design Award de l’European Healthcare Design Forum à Londres, 2016.
Prix dans les catégories Illumination et Choix du public pour la passerelle du CHUM, présenté par le Azure AZ Awards, 2017.
Prix Future Healthy Built Environnement de l’International Academy for Design & Health à Stockholm. L’équipe a été nominée comme finaliste dans la catégorie Facade Design and Engineering au concours ABB LEAF Awards de Londres en 2017.
Lauréat à l’American Architecture Prize 2017 dans deux catégories.

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Vertima
Concepteur: Jose Silva et Azad Chichmanian
Échéancier de réalisation: 2009-03
au 2017-03
Usage: Institutionnel
Superficie des planchers brute: 333 000 mètres carrés
Nombre d'étage(s): 22 étages hors sol et 5 étages en sous-sol (bâtiment principal)
Coût: 2 milliards $




À la suite de près de dix ans de travail, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) a achevé sa première phase de construction en septembre 2017. La fin de la phase 2 est prévue en 2021. Commencé en 2009, le CHUM est le plus grand projet de construction en santé en Amérique du Nord et le plus important partenariat public-privé dans le secteur de la santé entrepris au Canada à ce jour.

Caractéristiques écologiques

Gestion efficace de l’eau:

Réduction de 30 % de la consommation d’eau potable par rapport à un bâtiment standard comparable, avec entre autres des appareils sanitaires à faible consommation d'eau potable.

Énergie et atmosphère:

Réduction de 40 % de la consommation énergétique par rapport à l’ASHRAE 90.1-2007. Utilisation de « roues thermiques », un concept novateur pour un hôpital de cette envergure et qui offre toutes sortes de possibilités en termes de flexibilité du système d'infrastructures, de distribution des services mécaniques et, surtout, de récupération de l’air ou de la chaleur. Ce système respecte les normes très poussées du CHUM en matière de prévention des infections.

Matériaux et ressources:

Au moins 50 % des matériaux de bois seront certifiés écologiques, plus de 10 % sont de provenance régionale et plus de 15 % sont recyclés. Le roc excavé du site sera réutilisé pour les travaux de l’échangeur Turcot.

Qualité des environnements intérieurs:
  • Mise en place d'un plan de gestion de la qualité d’air intérieur;
  • Confort thermique selon la norme ASHRAE 55-2004;
  • Matériaux (peintures, adhésifs, scellants, tapis, stratifiés…) à faible contenu en COV;
  • Produits de bois composites et produits à base de fibres agricoles sans résine d'urée formaldéhyde ajoutée;
  • Lumière naturelle et vues pour l’ensemble des espaces publics et des chambres des patients.
Innovation et processus de design:

Tout au long du processus de conception, l’équipe d'architectes a constamment repoussé les limites et les standards de la qualité, tant sur le plan de l’utilisation du design paramétrique pour le mur-rideau du bâtiment, de l’emploi de l’impression 3D pour réaliser des maquettes de coordination, de l’approche innovatrice d’intégration du patrimoine bâti, que de l’utilisation soutenue de la technologie afin de faciliter la communication entre les différentes équipes impliquées dans le projet.