IC2 Technologies
Voivert express
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales
© Saul Rosales

Habitations Sainte-Germaine-Cousin

 
Région administrative : 06 Montréal
553, 53e Avenue
Montréal , QC , H1A 0C2
Canada
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)

Équipe de projet

Architecture: Rayside Labossière architectes
Génie structural: SDK et associés
Génie civil: Équation Groupe Conseil
Génie électrique: Équation Groupe Conseil
Génie mécanique: Équation Groupe Conseil
Construction: Construction Bâtiment Québec
Architecture du paysage: Rayside Labossière architectes
Vertima
Concepteur: Rayside Labossière architectes
Chargé(e) de projet: Antonin Labossière
Échéancier de réalisation: 2013-03
au 2014-12
Usage: Habitation
Superficie des planchers brute: 132 000 pi ca
Nombre d'étage(s): 5
Coût: 21 600 000 $




Le projet de transformation du site de l’église Sainte-Germaine-Cousin vise la construction d’un immeuble de cinq étages qui accueille, au rez-de-chaussée, une ressource intermédiaire de 48 chambres pour personnes âgées en perte d’autonomie et 126 logements pour personnes âgées autonomes aux étages supérieurs. L’église est pour sa part restaurée et accueille un CPE de 60 places et une salle polyvalente. Le projet est issu d’une préoccupation portée depuis des années par de nombreux organismes locaux en ce qui a trait à l’accessibilité de la population âgée et peu fortunée à des logements décents. Le nouvel immeuble, en forme de « S », a été conçu de manière à mettre en valeur l’église moderne créée par l’architecte Gérard Notebaeart au début des années 1960. L’architecture osée du nouvel édifice intègre certaines mesures environnementales, comme un toit vert, et tire profit de la disposition du site.

Faits saillants

Plusieurs mesures incluant la géothermie et les toits verts.

Défis relevés

Trouver un équilibre entre l’église et le nouveau bâtiment. Ce dernier crée un contraste avec l'église transformée en CPE et en salle communautaire. Le nouveau bâtiment prend la forme d'un « S » et rappelle, par son bleu et son gris, le fleuve qui est tout près. L’église, de facture moderniste, revêt un caractère immaculé qui est mis en valeur. Les immenses vides que l'on trouve à l'intérieur de l'église pouvaient être conflictuels avec un CPE. En effet, chaque aire de jeu peut accueillir un maximum de 8 à 10 enfants et doit être fenestrée et entièrement cloisonnée. Pour avoir des fenêtres dans chaque aire de jeu, il était nécessaire de construire le CPE le long des murs de côté de l’église, laissant un grand vide en son centre.

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

Conservation de nombreux arbres matures apportant une meilleure qualité de l'air et empêchant la prolifération de nouveaux îlots de chaleur sur le site. Des îlots de végétation et des zones de rétention des eaux de pluie sont aménagés dans le stationnement.

Énergie et atmosphère:

D’une profondeur de 131 mètres, 28 puits géothermiques alimentent des conduits transportant de l’eau glycolée et un système de chauffage/climatisation à air pulsé. Le réseau offre au total environ 70 tonnes d’énergie, couvrant 30 000 pi². Du béton Contempra a été utilisé, celui-ci dégage moins de CO2 que les bétons utilisés couramment. il est composé d’une plus grande proportion de calcaire, ce qui permet de diminuer l’énergie de production de ce composé très énergivore. Quatre-vingt pour cent de l’énergie intrinsèque du béton provient de l’énergie nécessaire à la fabrication du ciment.

Matériaux et ressources:

Le désamiantage du site a nécessité un enfouissement spécialisé. Les autres matériaux résultant de la démolition ont été triés et recyclés. Une partie du béton retiré a servi de matériau de remplissage pour les remblais. Des toits verts ont été prévus sur la majeure partie du bâtiment, dont au-dessus du 4e étage des résidences, de la salle à manger et de la passerelle qui mène à l’église.

Qualité des environnements intérieurs:

Le concept général de la proposition repose d’abord sur une idée simple : construire des murs qui seront en mesure de dialoguer avec la forme de l’église Sainte-Germaine-Cousin. Les couloirs ne pouvaient pas simplement être rectilignes ; ils devaient être énergiques et colorés. Une maquette a même été réalisée pour valider certaines options d’aménagement et les présenter au conseil d’administration. La palette de couleurs choisies reflète l’intention des architectes de créer un lieu dynamique respectueux de l’histoire du bâtiment.