IC2 Technologies
Voivert express
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes
©Ville de Varennes

Bibliothèque de Varennes

Consortium: 
Labbé – Laroche et Gagné – Leclerc et associés
 
Région administrative : 06 Montréal
2221, boulevard René-Gaultier
Varennes , QC , J3X 1E3
Canada
Catégorie : Institutionnel
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)
  • LEED viséNC Or

Équipe de projet

Gestion de projet: MACOGEP
Architecture: Labbé – Laroche et Gagné – Leclerc et associés - architectes en consortium
Génie structural: Stantec
Génie civil: Stantec
Génie électrique: Stantec
Génie mécanique: Lambert Somec
Construction: Unigertec
Consultation LEED: Martin Roy et associés
Vertima
Échéancier de réalisation: 2013-04
au 2015-12
Usage: Institutionnel
Superficie des planchers brute: 2000 m2
Nombre d'étage(s): 2
Coût: 8 000 000 $




Premier bâtiment institutionnel à consommation énergétique nette zéro au Québec, les concepteurs de la bibliothèque Jacques-Lemoyne-de-Sainte-Marie de Varennes misent sur des solutions passives, des équipements mécaniques et une production énergétique solaire pour édifier un bâtiment au bilan énergétique neutre qui permettra à la Ville d'économiser substantiellement pendant la durée de vie utile de l'édifice.

Faits saillants

La nouvelle bibliothèque permet une réduction de la consommation d'énergie de 78,5 % par rapport au bâtiment de référence. Les panneaux solaires installés sur le toit fournissent une production énergétique de 120 000 kWh/an. Le bâtiment permet également une réduction de 302 tonnes des émissions des gaz à effet de serre et de 40 à 50 % de la consommation d'eau potable.

Défis relevés

L'utilisation de solutions passives comme l'érection du bâtiment dans l'axe est-ouest, la disposition des étagères perpendiculaires aux fenêtres et une fenestration adaptée au climat permettent une consommation énergétique de 120 000 kW/an tout en cadrant avec le budget limité de la Ville de Varennes pour l'édification de la bibliothèque.

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

L'aménagement paysager se fait sans irrigation. Diminution des places de stationnement comparativement au bâtiment d'origine. Le nouveau stationnement est perméable, aménagé en pavé alvéolé. Dix arbres matures ont été conservés et 9 ont été plantés. Un arbre mature peut prélever jusqu'à 450 litres d'eau du sol et la rejeter sous forme de vapeur d'eau, abaissant jusqu'à 10 degrés Celsius la température ambiante. 

Gestion efficace de l’eau:

On trouve sur le site un bassin de rétention d'eau de ruissellement en surface. Tous les appareils de plomberie sont à faible débit (toilette: 4,8 l/chasse, robinetterie : 1,9 l/min). L'aménagement paysager se fait sans irrigation.

Énergie et atmosphère:

Grâce à l'installation de 428 panneaux PV de 1,66 mètre carré, ayant une capacité de 260 watts, le bâtiment peut générer 184 kWh par mètre carré par an. Ces panneaux permettent également de préchauffer 100 % de l'air neuf grâce à la récupération de leur chaleur en hiver. La chaleur de l'air vicié évacué est récupérée et retournée au bâtiment au moyen d'une roue thermique afin de récupérer 75 % de la chaleur. La toiture est en pente, avec une inclinaison de 37 degrés, exposée au sud afin d'optimiser la performance des PV. Neuf puits de 150 mètres de profondeur ont été installés pour aller puiser l'énergie thermique du sol et ainsi la répartir dans le bâtiment.

Matériaux et ressources:

Utilisation du bois pour le revêtement extérieur [335,6 m ca], le revêtement de plancher [+/- 115 m ca], le revêtement mural intérieur et le plafond [+/- 305 m ca] ainsi que le mobilier intégré. Luminaires efficaces T8 contrôlés par un système centralisé DALI qui gère l'éclairage en mode horaire selon l'occupation et l'ensoleillement avec détecteurs de présence et des données sur la luminosité fournies par une station météo sur le toit. Les serpentins des ventilo-convecteurs fonctionnent en chaud ou froid et sont pourvus d'entraînements à vitesse variable.

Qualité des environnements intérieurs:

Profondeur réduite du bâtiment [18,3 m] pour favoriser l’apport d’éclairage naturel [plus de 90 % des espaces] et la ventilation traversante. Finis intérieurs clairs pour accentuer la luminosité naturelle. Mur vitré en bois permettant de profiter des gains solaires tout en affichant une performance thermique minimale de R8. Des fenêtres ouvrantes motorisées sur les façades nord et sud facilitent la ventilation naturelle.

Voir la vidéo