IC2 Technologies
Voivert express
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay
©Lemay

Quartier général de la Sûreté du Québec du district MLLL

 
Région administrative : 14 Lanaudière
3005, avenue de la Gare
Mascouche , QC , J7K 0P9
Canada
Catégorie : Institutionnel
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)
  • LEED obtenueNC Argent

Équipe de projet

Gestion de projet: Décarel
Architecture: Consortium Coursol | Lemay
Génie structural: Leroux, Beaudoin, Hurens et Associés
Génie civil: Leroux, Beaudoin, Hurens et Associés
Génie électrique: Leroux, Beaudoin, Hurens et Associés
Génie mécanique: Leroux, Beaudoin, Hurens et Associés
Consultation LEED: Lyse M. Tremblay Architecte
Design d’intérieur: Consortium Coursol | Lemay
Architecture du paysage: Version Paysage

Prix et distinctions

Prix d’excellence Cecobois2011, catégorie : revêtements extérieurs

Vertima
Concepteur: Pierre Larouche, architecte
Chargé(e) de projet: Patrick Bernier, architecte, chargé de projet et Marc-André Tellier, architecte, concepteur
Échéancier de réalisation: 2008-06
au 2010-03
Usage: Diversité de fonctions (bloc carcéral, fonction administrati
Superficie des planchers brute: 6 500 mètres carrés
Nombre d'étage(s): 2
Coût: 16,5 M $




Le nouveau Quartier général de la Sûreté du Québec du district MLLL à Mascouche a été construit afin de rapprocher les divers officiers et employés, d'offrir une ligne de commandement unique et de permettre la dotation des effectifs requis pour réaliser les protocoles régionaux de lutte contre les crimes majeurs. Le bâtiment a une superficie globale d’environ 6 500 m2 répartie sur deux étages pouvant accueillir 200 personnes. Le revêtement extérieur de l’immeuble se souscrit au plan du gouvernement québécois qui exige l’élaboration d'édifices publics privilégiant le bois.

Faits saillants

Le concept architectural a misé sur plusieurs aspects afin d’assurer une optimisation du développement durable et une certification LEED Argent. En plus des aspects liés à l’implantation tels que l’orientation solaire, la réduction de l’empreinte au sol et le respect du couvert végétal existant, plusieurs éléments écologiques complètent le projet dont :

  • La mise en place d’équipements pour le recyclage;
  • L’installation de supports à vélo intérieurs et de places de stationnements (avec prises) réservées pour les véhicules hybrides;
  • Le contrôle des gains solaires par des brise-soleils sur la face sud;
  • L'application d'une membrane blanche (TPO) sur le toit;
  • La maximisation du pourcentage de fenestration et d’ouverture favorisant la ventilation

Défis relevés

  • Nouvelle construction incorporant une grande diversité de fonctions (bloc carcéral, fonction administratives, etc.)
  • Gestion dynamique des coûts, en lots, permettant de respecter le budget
  • Bâtiment dépassant de 45 % les normes en matière d’économie d’énergie
  • Projet réalisé en mode accéléré avec un échéancier restreint
  • Projet impliquant un volet de mise en service
  • Aménagement d’un stationnement extérieur

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

Le terrain offre une bonne superficies ce qui permet  installer adéquatement l’ensemble des installations tout en dégageant le bâtiment autant pour des raisons de visibilité que de sécurité.
L’implantation assure une forte présence au nouvel édifice visible au loin dans l’axe de la rue Blériot. La distanciation affirme, depuis l’accès au site, une approche plus typique d’un bâtiment institutionnel. Cette position permet de plus d’augmenter la visibilité depuis les autoroutes ou s’offre de large perspectives. L’implantation préserve une part importante des éléments naturels et s’intègre harmonieusement au contexte immédiat. La position des aires de stationnement tire parti des espaces non-boisés.

Énergie et atmosphère:

La condition ouverte du site favorise l’apport de lumière naturelle et le projet par son implantation pourrait également tirer parti des vents dominants venant du sud-ouest et offrir la possibilité de ventilation naturelle pour les périodes de temps doux de l’année, à l’automne et au printemps.
Le projet inclut également :

  • Équipement performant et système de chauffage radiant utilisant la géothermie;
  • Principes du Code modèle de l’énergie (pourcentage d’ouverture et de résistance thermique de l’enveloppe);
  • Contrôle des gains solaires par des brise-soleil;
Matériaux et ressources:
  • Le revêtement extérieur de l’immeuble se souscrit au plan du gouvernement québécois qui exige l’élaboration d'édifices publics privilégiant le bois.
  • Différents types de verre (clair, sérigraphié et isolé) pour une meilleure diffusion de l'éclairage naturel
  • Parement de bois (peuplier torréfié, rarement utilisé et économique) dont la résistance est excellente et l'entretien facile
  • Produits locaux et matériaux sains, recyclables et sans COV;
Qualité des environnements intérieurs:

Le Quartier général offre des installations adéquates et efficaces dans des espaces fonctionnels et confortables. La forme allongée du bâtiment garantit la présence de fenêtres autant pour les aires ouvertes que pour les bureaux fermés. La distribution en croix, légèrement décentrée, permet d’éloigner l’entrée du secteur public des entrées sécurisées. Pour la commodité des usagers, le projet met en oeuvre le contrôle des gains solaires par des brise-soleil sur la face sud et par une membrane blanche (TPO) au toit, la maximisation du pourcentage de fenestration et d’ouverture favorisant la ventilation naturelle, l'installation de supports à vélo intérieurs et de places de stationnements (avec prises) réservées pour les véhicules hybrides.

Autres:

La distribution en croix, légèrement décentrée, permet d’éloigner l’entrée du secteur public des entrées sécurisées. L’aspect architectural propose une certaine modestie dans sa forme dont les qualités spatiales se révéleront subtilement par le raffinement du traitement de son enveloppe extérieure.