IC2 Technologies
Voivert express
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne
©Luc Lavergne

Mountain Equipment Coop - Longueuil

 
Région administrative : 06 Montréal
4869, boulevard Taschereau
Longueuil , QC , J4V 3K3
Canada
Catégorie : Commercial
Type de bâtiment : Combustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)
  • LEED viséNC Or

Équipe de projet

Gestion de projet: Green Building Consulting + Design
Architecture: Studio MMA, atelier d'architecture
Génie structural: Cleland Jardine Engineering Ltd.
Génie civil: Vinci Consultants
Génie électrique: Pageau, Morel et associés inc.
Génie mécanique: Pageau, Morel et associés inc.
Construction: Broccolini Construction inc.
Consultation LEED: Studio MMA, atelier d'architecture
Architecture du paysage: Fahey et Associés

Prix et distinctions

2012 ASHRAE Technology Award (international) : Première place dans la catégorie I Bâtiments commerciaux - Nouveaux
2011 AQME Gala Energia : Lauréat dans la catégorie Bâtiments Neufs - Tous secteurs
2010 Trophées Contech : Finaliste dans la catégorie Bâtiment Industriel-Commercial-Institutionnel et Développement Durable

Vertima
Concepteur: Vouli Mamfredis, arch., LEED BD+C
Chargé(e) de projet: Vouli Mamfredis, arch., LEED BD+C
Échéancier de réalisation: 2009-03
au 2009-11
Usage: Commerce
Superficie des planchers brute: 20 000 pi²
Nombre d'étage(s): 1.5




Ce bâtiment est caractérisé par sa structure d’acier et de bois lamellé-collé exposée et par son toit en dents de scie qui permet un éclairage naturel sur 50% des heures d’opération. Le projet, en voie de certification LEED Or, a utilisé un processus de conception intégré pour optimiser l’efficacité énergétique et réduire son empreinte environnementale. Le système mécanique développé fournit une baisse de la consommation énergétique et favorise l’économie d’eau en combinaison avec l’utilisation des eaux de pluies. Un système de géothermie assure le contrôle de la température de l’air et le chauffage de la dalle. Les autres stratégies durables incluent une enveloppe de haute performance, un système de ventilation par déplacement, l'utilisation de panneaux solaires thermiques, l'utilisation de matériaux sains, locaux et ‘enviro-responsable’ et la gestion des déchets de construction. Les eaux de ruissellement du stationnement sont captées et filtrées dans un jardin de pluie expérimental.

Faits saillants

Parmi les principales caractéristiques écologiques du bâtiment, on retrouve une enveloppe à haute performance, la récupération de l'eau de pluie, des équipements à faible consommation d’eau et un jardin de pluie expérimental filtrant les eaux de ruissellement. Une attention a été donnée à  la conception de l’éclairage naturel, au rendement élevé des luminaires, et éclairage extérieur préservant la noirceur du ciel. Du béton écologique avec ajouts cimentaires, du bois FSC, des matériaux à haut contenu recyclé, sans COV, des matériaux et finis sans ajout d’urée-formaldéhyde, des menuiseries en Plyboo/Paperstone, et des portes de fibres agricoles ont été utilisés.

Défis relevés

Le toit en dents de scie est un exemple de la façon dont la structure, l'architecture, l'éclairage et les systèmes CVC sont intégrées dans une approche holistique et un design harmonieux qui définit esthétisme et performance du bâtiment. L'éclairage représente plus de 50% de la consommation d'énergie des bâtiments commerciaux de vente au détail. Maximiser l'éclairage naturel est devenu la première étape pour maximiser l'efficacité énergétique du magasin. La solution était un toit en dents de scie maximisant la pénétration de la lumière naturelle. Cette forme innovatrice contribue à réduire la consommation énergétique de l'éclairage de l'édifice de 35% et le distingue et dynamise par rapport aux bâtiments de vente au détail classiques.

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

Le site choisi est celui d’un ancien bâtiment démoli en zone urbaine près d’où circulent plusieurs circuits d’autobus. Le transport par vélo est facilité par l’installation de nombreux supports, et des douches sont aussi mises à la disposition des employés pour favoriser ce mode de transport. Des espaces verts aménagés, des surfaces poreuses et un jardin de pluie expérimental permettent de mieux gérer les eaux pluviales, alors que la membrane de TPO blanche installée au toit réfléchit les rayons solaires de manière à réduire les îlots de chaleur. Un contrôle de la lumière artificielle permet de réduire la pollution lumineuse, de même que les installations et la géothermie ont été positionnées de manière à limiter la coupe d'arbres matures.

Gestion efficace de l’eau:

On retrouve de nombreuses stratégies de gestion efficace de l'eau intégrées au bâtiment, tel que la récupération de l'eau de pluie du toit, des toilettes à double chasse, des urinoirs sans eau, des pommeaux de douche à faible débit, un aménagement paysager tolérant à la sécheresse et ne nécessitant pas d'irrigation et l’intégration d'un jardin de pluie expérimental dans le stationnement parking pour filtrer les eaux de ruissellement. L'utilisation d'eau potable a été réduite de 73% grâce à ces installations hautement efficaces et à l’installation d’une citerne d'eau de pluie.

Énergie et atmosphère:

Le système de chauffage et ventilation conçu permet des économies d’énergie équivalent à près de 220 tonnes de CO2 par année. La masse thermique de la dalle de béton permet, l’hiver, d’accumuler l’énergie solaire qui, par une stratégie de ventilation hybride optimisée par le toit en «dents de scie», diffuse cette chaleur dans le bâtiment par le plancher. Un système de thermopompes géothermique reliées à la dalle radiante y comble 100% des besoins en chauffage et refroidissement. Le toit en dents de scie et le système de contrôle d'éclairage par détection permettent aux appareils d’éclairage d'être allumés à 100%, 50% ou 0% de leur intensité selon l'apport en éclairage naturel. Ceci permet une économie annuelle de l'ordre de 54%.

Matériaux et ressources:

Le choix des matériaux et systèmes a été basé sur leur durabilité et facilité d’entretien.
Les matériaux utilisé pour le bâtiment sont, tant que possible, locaux, avec un contenu recyclé, sans COV, sans ajout d’urée-formaldéhyde, etc. Plus du deux tiers du bois utilisé est certifié FSC et bon nombre des autres matériaux utilisés proviennent de sources facilement renouvelables, tel que le contreplaqué en bambou, les plancher de linoléum et les portes intérieures avec âme en fibre agricole. Les déchets de construction ont été gérés pour en détourner le maximum des sites d’enfouissement, et des espaces pour continuer leur bonne gestion depuis la mise en service ont été prévu dès la conception.
 

Qualité des environnements intérieurs:

En plus de l’économie annuelle liée à l’éclairage naturel par l’intégration d’un toit en ‘dents de scie’, plusieurs études ont déjà démontré que l'éclairage naturel augmente la productivité des employés. Le sentiment de bien-être des occupants dû à la lumière naturelle et aux vues sur l’extérieur ne peut qu’avoir un impact positif sur la profitabilité du magasin. Les matériaux à faible émissivité ou sans COV donnent une meilleure qualité d’air, et le système de chauffage et refroidissement radiant de la dalle par géothermie accroit le confort thermique aux employés et usagers du magasin par une bonne distribution de l'air et divers contrôles.

Innovation et processus de design:

Le toit en dents de scie est un exemple de la façon dont la structure du projet, l'architecture, l'éclairage et les systèmes CVC sont intégrées (et non simplement coordonnés) dans une conception holistique et harmonieuse qui définit l'esthétique ainsi que la performance du bâtiment. L’éclairage naturel provenant du toit en dents de scie permet une diminution de la consommation d’énergie et, par conséquent, une réduction des répercussions négatives sur l’environnement liées à la production d’énergie sans sacrifice du précieux espace d’étalage mural. La membrane de toit TPO blanche réfléchit plus de lumière au travers des fenêtres, tandis que sur les côtés des volets de ventilation naturelle font sortir l’air chaud pendant 50% de l’année.

Embûche(s) et solution(s):

Pour ce 2e magasin MEC réalisé par Studio MMA, les stratégies de développement durable étaient mieux comprises par l’industrie, et l’information sur les produits écologiques étaient plus facilement disponibles que pour le premier magasin de Montréal, comme la gestion des déchets de construction et la disponibilité du béton avec ajouts cimentaires. Difficiles à intégrer dans le projet de 2003, elles étaient rendues presque pratique courante en 2009. Cette amélioration des connaissances et compétences sur les stratégies durables permet de mettre l’emphase sur l’amélioration des techniques, de développer d’autres stratégies novatrices, telle que le jardin de pluie conçu par les ingénieurs civils, et la réduction des coûts des bâtiments verts.

Autres:

La  conception d'un magasin MEC offre la possibilité de redéfinir l'architecture des magasins «grandes surfaces», de la même façon que MEC a redéfini les pratiques du commerce au détail afin d’y inclure durabilité et responsabilité. Bien que chaque magasin MEC soit unique, il y a des références croisées entre les différents magasins. Quelle que soit leur conception particulière, chaque magasin MEC est censé être «différent» et s'attend à faire une différence dans l'évolution de l'architecture commerciale verte. Les pratiques de constructions vertes permettent de réaliser d'importantes réductions de coûts d'exploitation, améliorer son image et sa réputation afin de créer un milieu de travail sain et agréable.