Formation bâtiment… en mode pratique
Voivert express
©David Boyer
©David Boyer
©David Boyer
©David Boyer
©David Boyer
©David Boyer
©David Boyer
©David Boyer
©Michel Brunelle
©Michel Brunelle

Édifice Wilder – Espace Danse

Consortium: 
Consortium Lapointe Magne + Ædifica
Encadrement écologique: 
Ædifica
 
Région administrative : 06 Montréal
1435 Rue De Bleury
Montréal , QC , H3A 2H7
Canada
Catégorie : Institutionnel
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)
  • LEED obtenueNC Argent

Équipe de projet

Gestion de projet: Lapointe Magne + Ædifica
Architecture: Lapointe Magne + Ædifica
Génie structural: Consortium SDK/NCK
Génie civil: Consortium SDK/NCK
Génie électrique: SNC-Lavalin/Bouthillette Parizeau
Génie mécanique: SNC-Lavalin/Bouthillette Parizeau
Construction: Pomerleau
Consultation LEED: Ædifica
Design d’intérieur: Trizart Alliance (scénographie) / Ædifica (locaux pour bureaux)

Prix et distinctions

Grands Prix du génie-conseil québécois - Bâtiment mécanique-électrique (BPA)

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Art Massif - Structure de bois
Concepteur: Michel Lapointe, Lapointe Magne
Chargé(e) de projet: Patrick Bernier, Ædifica
Échéancier de réalisation: 2014-04
au 2017-09
Usage: Immeuble de bureaux, installation sportive
Superficie des planchers brute: 22 300 mètres carrés
Nombre d'étage(s): 9
Coût: 100 millions $




Piloté par la Société québécoise des infrastructures, ce projet se traduira par la construction d’un bâtiment de 22 300 mètres carrés qui, sur neuf étages, loge aujourd’hui sous un même toit Les Grands Ballets canadiens de Montréal, l’École de danse contemporaine de Montréal, Tangente et l’Agora de la danse. En plus d’abriter des bureaux du ministère de la Culture et des Communications ainsi que du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Faits saillants

  • Décontamination du site
  • Emplacement du projet pour un accès diversifié aux transports en commun
  • Conservation de la majeure partie de l’édifice Wilder d’origine
  • Matériaux à contenu recyclé (15%)
  • Matériaux régionaux (22%)
  • Matériaux à faible émissivité de COV
  • Mise en application d’un plan de gestion de la qualité de l’air intérieur (QAI)pendant la construction pour des espaces sains pour les travailleurs et les occupants
  • Contrôle de l’éblouissement par les différentes sérigraphies sur le verre

Défis relevés

  • Revitalisation d’un ancien bâtiment industriel délabré pour le transformer en un haut lieu de danse;
  • Requalification d’un site urbain démembré;
  • Création d’un ensemble immobilier distinctif, lumineux et performant;
  • Conception d’espaces à occupants multiples répondant à chacun de leurs besoins et reflétant leur identité propre;
  • Création de studios de danse avec des exigences très strictes pour la lumière naturelle, la ventilation et l’acoustique.

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:
  • Espaces de stationnement sécuritaires pour vélos intérieurs (20) et extérieurs (5)
  • Douches et vestiaires pour les usagers du transport actif
  • Emplacement du projet pour un accès diversifié aux transports en commun
  • Aucun espace de stationnement
  • Décontamination du site
  • Toiture blanche et toiture verte (90% de la surface)
Gestion efficace de l’eau:

Utilisation d’appareils de plomberie à faible consommation d’eau permettant une réduction de plus de 35% par rapport à un projet standard.

Énergie et atmosphère:

Les stratégies suivantes ont permis une économie d’énergie de 30% par rapport au bâtiment de référence :

  • Choix d’un éclairage efficace;
  • Systèmes de ventilation à débit variable;
  • Préchauffage et prérefroidissement sur l’air extérieur à l’aide de roues thermiques;
  • Pompes de circulation à vitesse variable;
  • Moteur des pompes de type haut rendement énergétique;
  • Refroidissement gratuit de la boucle d’eau glacée en hiver à l’aide des tours d’eau;
  • Ventilateur des tours d’eau à vitesse variable;
  • Réduction de la consommation d’eau chaude par le biais d’appareils à faible débit;
  • Enveloppe thermique efficace, particulièrement au niveau des vitrages.
Matériaux et ressources:

La récupération de 82% des éléments structuraux du bâtiment existant a permis de réduire la quantité de déchets de construction et de limiter l’utilisation de nouveaux matériaux. De plus, 95% des déchets de construction et 89% des déchets de démolition ont été détournés des sites d'enfouissement. Pour ce qui est des nouveaux matériaux, 15% de la valeur totale (section 2 à 10 au devis) possède du contenu recyclé et 22% a une provenance régionale.

Qualité des environnements intérieurs:
  • Qualité de l’air intérieur répondant à la norme ASHRAE 62.1-2007;
  • Choix de produits à faible teneur en COV;
  • Confort thermique selon la norme ASHRAE 55-2004;
  • Mise en application d’un plan de gestion de la qualité de l’air intérieur (QAI) pendant la construction pour des espaces sains pour les travailleurs et les occupants;
  • Système de contrôle de l’éclairage et thermique par les occupants;
  • Ventilation par déplacement dans les locaux pour bureaux;
  • Luminosité naturelle optimale dans les espaces de travail et des studios de danse.

 

Innovation et processus de design:

- Utilisation de lampes à faible teneur en mercure;- Performance exemplaire pour le transport en commun;- Contrôle de l’éblouissement par les différentes sérigraphies sur le verre et un système de stores automatisé qui, une fois descendu, peut-être utilisé comme surface de projection par le Quartier des spectacles lors d'événements spéciaux;- Vues sur l’extérieur.

Embûche(s) et solution(s):

Principaux défis:

  • Nécessité de fusionner en un tout cohérent cet amalgame de nouveaux volumes aux gabarits exceptionnels autour de la masse rigide du Wilder tout en donnant à chacun des organismes culturels un lieu fonctionnel, convivial, personnalisé et identifiable par le public.  
  • La façade devait servir pour la captation d’images lors d’événements sur la Place des Festivals tout en respectant les exigences acoustiques pour l’enveloppe en interface avec cette place. 
  • L’ajout de l’Agora de la danse au projet, sur le tard, a affecté l’échéancier initial.