IC2 Technologies
Voivert express
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau
©Stéphane Groleau

Édifice GlaxoSmithKline GSK, Sainte-Foy

 
Région administrative : 03 Capitale-Nationale
2324 Boulevard du Parc Technologique
Québec , QC , G1P 4R8
Canada
Catégorie : Industriel
Type de bâtiment : Combustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)
  • LEED obtenueNC Or

Équipe de projet

Gestion de projet: Verreault
Architecture: Coarchitecture
Génie structural: SDK et associés
Génie civil: Marchand Houle
Génie électrique: Pageau Morel et associés Inc.
Génie mécanique: Pageau Morel et associés Inc.
Consultation LEED: Coarchitecture
Design d’intérieur: Coarchitecture
Architecture du paysage: François Courville architecte paysagiste

Prix et distinctions

Trophée de l’innovation et du développement durable, Contech 2011
Finaliste du prix «  prix d’excellence en immobilier » IDU 2012
Lauréat du prix Fidéides « Développement Durable » 2012.

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Vertima
Concepteur: Normand Hudon et César Herrera
Chargé(e) de projet: César Herrera
Client: GlaxoSmithKline Inc.
Échéancier de réalisation: 2009-12
au 2011-06
Usage: Édifice à bureaux
Superficie des planchers brute: 3 645m2
Nombre d'étage(s): 3
Coût: 11.2M $




Implanté dans le parc Technologique du Québec Métropolitain à Québec, le bâtiment multifonctionnel abrite environ 150 employés de l’entreprise multinationale en biotechnologie. Le concept développé par Coarchitecture est lauréat du concours architectural. La firme l'a remporté avec une proposition audacieuse et innovante qui se définit comme la symbiose entre une architecture inspirante et la science du bâtiment. Responsable sur le plan environnemental et social en visant une certification LEED-NC de niveau or, le concept met aussi en œuvre une panoplie de stratégies considérées comme les meilleures pratiques d’aménagement pour les environnements de travail sains et performants. Le programme fonctionnel comprend des aires de travail ouvertes favorisant la collaboration, des salles de formation, de réunions et de visioconférence équipée à la fine pointe de la technologie. Des aires de rassemblement, de socialisation et de détente sont aussi mises à la disposition des occupants.

Faits saillants

Le site sur lequel devait s’établir l’édifice était dénaturé, revêtu de remblai de piètre qualité et pratiquement dénudé de végétaux. L’approche paysagère préconisée a permis de redonner au site son capital écologique initial. Favorisant la détente, la biodiversité et le réapprovisionnement de la nappe phréatique pour assurer la croissance des nouvelles plantations indigènes, ce nouveau paysage contribue à la qualité des espaces intérieurs et au ressourcement des occupants. Du même souffle, le bâtiment à la silhouette organique a été déposé sur le nouveau couvert végétal en symbiose avec son contexte climatique tel un animal adapté à son environnement pour une question de survie.

Défis relevés

Façade avec système double peau ventilée naturellement. Éclairage naturel pour 90% des espaces et éclairage artificiel modulable. Structure de bois d’ingénierie. Aménagement des espaces en fonction des facteurs bioclimatiques. Chauffage radiant distribuant l’énergie solaire passive. Système géothermique répondant à 100% de la demande de chauffage du bâtiment. Système de récupération d’énergie efficace jusqu’à 95%. Ventilation naturelle automatisée avec station météo. Performance énergétique globale 52% meilleure que le CMNÉB. Récupération des eaux de pluie combinée à des appareils à faibles débits. Gestion des pluies à 100% en réapprovisionnement la nappe phréatique. Calcul des émissions de GES pour l’obtention d’un bilan carbone neutre.

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:
  • Transport en commun à proximité
  • Supports à vélo et douches pour 5% des occupants
  • Politique de covoiturage et stationnements préférentiels
  • 67% du site aménagé avec des espèces indigènes
  • Réduction du rejet d’eaux pluviales dans le réseau public par la récupération des eaux pluviales de la toiture dans un réservoir
  • Traitement des eaux pluviales par l'aménagement des bassins naturels réactifs,
  • Toiture en PVC à haute émissivité pour réduire l’effet d’ilot de chaleur urbain et la charge de climatisation
  • Limitation de la pollution lumineuse par l’utilisation de luminaires extérieurs défilés et par un éclairage intérieur dont l’intensité maximale n’excède pas à l’extérieur du bâtiment.
Gestion efficace de l’eau:

La végétation adaptée au climat et résistante à la sécheresse privilégiée pour le projet permet d’éviter l’irrigation et d’économiser l’eau potable.

  • Récupération des eaux de pluie dans les appareils sanitaires
  • Réduction de la consommation d’eau potable de 66%
Énergie et atmosphère:

Le bâtiment atteint une réduction de la consommation énergétique de 52% par rapport au CMNEB grâce à des stratégies énergétiques innovantes, tel que :

  • Géothermie à 100% ;
  • Récupération d’énergie par un système à cassette d’une efficacité de 85% ;
  • Modulation de l’éclairage artificiel en fonction de la luminosité extérieure ;
  • Façade vitrée à double paroi au sud ventilée naturellement, combinée à un système de chauffage radiant récupérant l’énergie solaire captée par la dalle de plancher adjacente et redistribuée dans les aires de travail au nord.
Matériaux et ressources:
  • 91% des déchets de construction ont été récupérés
  • 10% de contenu recyclé dans les matériaux de construction
  • 27% de contenu régional dans les matériaux de construction
  • 75% de bois FSC pour les matériaux de bois
Qualité des environnements intérieurs:

Afin d’optimiser le confort des occupants, plusieurs stratégies ont été privilégiées, tel que :

  • Plan de gestion de la qualité d’air durant la construction ;
  • Spécification de matériaux à faibles émissions ;
  • Optimisation du confort thermique par un plancher radiant et des poutrelles de refroidissement (une première au Québec);
  • Éclairage naturel pour 83% des espaces régulièrement occupés ;
  • Vue sur l’extérieur pour 95% des espaces régulièrement occupés ;
Innovation et processus de design:

L’aspect social du développement durable est aussi à l’avant-plan grâce à une diversité d’espaces partagés permettant aux employés de se rencontrer, de collaborer, de socialiser, de partager leurs connaissances et de se ressourcer.

  • Entretien ménager écologique
  • Éclairage à faible contenu en mercure
  • Ameublement de bureau à faible teneur en COV
Autres:

« J'adore travailler dans ce bâtiment. Je me sens énergisée par la lumière et l’ambiance en général. J’ai toujours travaillé dans un bureau fermé, mais, maintenant que tout le monde est ensemble et bénéficie d’espaces interactifs, je ne retournerais plus en arrière. Je peux communiquer efficacement avec les gens, car je les vois.» de Marina Binotto, Directrice Affaires Externes, GSK Biologicals
« À notre demande, les architectes ont vraiment osé dans ce projet. Malgré les 11 innovations majeures qu’ils ont proposées, le projet a été livré à temps et à l’intérieur du budget. Et puis, sur le plan architectural, wow ! » de André-Pierre Ghys, Directeur ingénierie, Amérique du Nord, GSK Biologicals