IC2 Technologies
Voivert express
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio MMA
©Studio-MMA et Le Vertendre
©Studio-MMA et Le Vertendre

Chalet Eastman - Orfie

 
Région administrative : 05 Estrie

Domaine Le Vertendre
Eastman , QC , J0E 1P0
Canada
Type de bâtiment : Combustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)
  • Autre(s) obtenue(s)Novoclimat
  • Autre(s) obtenue(s)LEED Canada pour la habitations de niveau platine

Équipe de projet

Gestion de projet: Le Vertendre
Architecture: Studio MMA, atelier d'architecture
Génie structural: Calculatec inc.
Génie mécanique: Pageau Morel et associés
Construction: Le Vertendre (en partenariat)
Consultation LEED: Écohabitation
Design d’intérieur: Le Vertendre
Architecture du paysage: Le Vertendre

Prix et distinctions

La Chalet Eastman – Orfie a été la première maison certifiée LEED Canada pour les habitations de niveau platine. Le projet a aussi fait l’objet de plusieurs articles de presse.

Vertima
Concepteur: Rob Miners, arch., LEED BD+C
Chargé(e) de projet: Rob Miners, arch., LEED BD+C
Client: Le Vertendre
Usage: Résidentiel
Superficie des planchers brute: 76 m² (816 pi²)
Nombre d'étage(s): 2




Le Chalet Eastman est un prototype de design pour une communauté de chalets écologiques sur le versant sud du Mont-Orford. Le prototype a un design compact avec un foyer de masse situé au cœur de la maison, irradiant sa chaleur aux espaces de vie ouverts environnants. Un escalier central permet l’accès à un 2e étage où deux chambres fermées et un espace loft ouvert surplombent le séjour à double hauteur. Ancré par le noyau central du foyer, de l'escalier et de la plomberie, les dimensions globales du chalet peuvent être modifiés par l'acheteur, et le deuxième étage peut desservir jusqu’à quatre chambres. Des vérandas avec moustiquaires, terrasses et espaces d’entreposage sont aussi offerts en option. Les chalets seront situés de manière à optimiser l’exposition au soleil en hiver, et des arbres feuillus, de larges débords de toit, des pare-soleil et des treillis de plantes grimpantes réduiront les gains solaires en été. Les matériaux de revêtement extérieurs durables sont standards.

Faits saillants

La conception mise sur l’optimisation du design solaire passif par son orientation favorisant le contrôle des gains de chaleur en été et leur stockage en hiver via des masses thermiques. Aussi, la haute efficacité énergétique de son enveloppe, la présence d’un ventilateur récupérateur de chaleur, l’intégration du chauffage par un foyer de masse, des planchers radiants et une gestion de l’eau par la récupération de l’eau de pluie pour utilisation dans les toilettes et l’aménagement paysagers et par des compteurs d’eau qui conscientise les occupants à leur consommation, sont des stratégies qui ont été mises de l’avant dans le bâtiment. De plus, les matériaux utilisés sont autant que possible locaux, écologiques et peu polluants.

Défis relevés

Le prototype vise à offrir des maisons écologiques à prix abordable. Ainsi, le plan et les formes ont été élaborés pour favoriser l’efficacité. Malgré la conception selon un plan rectangulaire standard, la qualité de l’espace est rehaussée par le plafond cathédral du toit à double versant en plus d’intégrer un salon à double hauteur. Les maisons sont offertes à un prix très raisonnable, soit inférieur à 300 000$ avant taxes.

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

Pour éviter de surcharger les égouts pluviaux, le site est entièrement recouvert de matériaux perméables. Ainsi, le chemin d’accès pour les voitures est recouvert de gravier plutôt que d’asphalte, et du trèfle remplace le traditionnel gazon à cause de sa faible consommation d’eau et de sa facilité d’entretien. Une stratégie de récupération de l’eau de pluie reliée à un système d’irrigation sert à l’arrosage des aménagements paysagers en plus de fournir l’eau des toilettes.

Gestion efficace de l’eau:

La gestion de l’eau dans ce projet se fait à différents niveaux. Tout d’abord, on limite la quantité d’eau potable utilisée par la récupération de l’eau de pluie et son utilisation pour les toilettes et l’irrigation, et par l’installation d’appareils et robinetteries efficaces. Aussi, on prône la conscientisation des occupants à diminuer leur consommation par l’installation d’un compteur d’eau. Un préchauffage de l’eau chaude par l’installation d’un récupérateur de chaleur des eaux grises permet aussi d’économiser sur le chauffage de l’eau chaude.

Énergie et atmosphère:

Afin d’accroître son efficacité énergétique, le chalet optimise le contrôle de l’énergie solaire par son orientation, ses larges débords de toit et marquises et par l’installation de treillis recouverts de végétaux. Les stratégies d’accumulation des gains thermiques comprennent l’utilisation d’un foyer de masse et l’utilisation de la masse thermique du plancher de béton radiant. La conception du bâtiment permet l’intégration éventuelle de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques.

Matériaux et ressources:

Les matériaux utilisés pour la construction du chalet et pour les éléments de finitions ont le plus possible été sélectionnés pour leurs qualités écologiques,  tels que leur faible émission de COV, leur durabilité et leur disponibilité locale. On y retrouve par exemple un plancher radiant en béton apparent, du bois certifié FSC, un revêtement extérieur en déclin de cèdre teint, des fenêtres en aluminium. De plus, une poutre en pruche et les rampes en acier ont été fabriquées par des artisans locaux, sans oublier que, pendant la construction, environ 50% des déchets de chantier ont été détournés des sites d’enfouissement.

Qualité des environnements intérieurs:

L’aménagement à aire ouverte des espaces de vie, avec en son centre un foyer de masse qui irradie sa chaleur efficacement, avec une fenestration qui contrôle les gains de chaleur pour un confort thermique accru selon la saison, combiné à un toit cathédrale et une mezzanine permet aussi une luminosité naturelle de tout son espace. Grâce aux matériaux peu polluants utilisés, au ventilateur récupérateur de chaleur installé et à la conception d’un espace pour se déchausser dans le vestibule limitant l’introduction de poussières dans la maison, la qualité de l’air intérieur est plus saine.

Innovation et processus de design:

Le projet a été élaboré selon un processus de conception intégré par l’implication des différents professionnels lors de séances de design. Cette façon de procéder a permis une optimisation de l’efficacité énergétique par des stratégies passives et des technologies efficaces. De plus, l’installation de compteurs de consommation de l’eau potable et de l’eau récupérée est considérée comme une innovation dans le domaine de l’habitation par LEED Canada.

Autres:

Pour sensibiliser le public aux technologies vertes disponibles, le promoteur présente des séances d’informations sur différents produits et systèmes, tel que les panneaux solaires photovoltaïques, dans ses bureaux. Ses bureaux sont installés dans un autre bâtiment conçu de façon écologique et durable qui sert de bureau de vente pour les chalets et d’accueil touristique pour la ville d’Eastman.