IC2 Technologies
Voivert express
©Cimaise-FBA
©Cimaise-FBA
©Cimaise-FBA
©Cimaise-FBA
©Cimaise-FBA
©Cimaise-FBA
©Cimaise-FBA
©Cimaise-FBA

Centre d'interprétation du Marais (CIM)

Encadrement écologique: 
Jean François Lepage
 
Région administrative : 05 Estrie
Magog , QC , J1X 0N4
Canada
Catégorie : Culturel
Type de bâtiment : Combustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)
  • LEED viséNC Argent

Équipe de projet

Gestion de projet: Michel Turcotte, Lamrac
Architecture: Cimaise-FBA
Génie structural: Légeron St-Georges
Génie civil: Teknika HBA
Génie électrique: Teknika HBA
Génie mécanique: Teknika HBA
Construction: Construction Olivier Lyonnais
Consultation LEED: Jean François Lepage
Design d’intérieur: Cimaise-FBA
Architecture du paysage: Cimaise-FBA/Teknika HBA
Vertima
Concepteur: Marc Dufour
Chargé(e) de projet: Marc Dufour
Échéancier de réalisation: 2010-06
au 2011-10
Usage: Centre d'interprétation
Superficie des planchers brute: 650 mc
Nombre d'étage(s): 2
Coût: 2 800 000 $




Le CIM est un projet éducatif dont l’intention est de démontrer et rendre concret et appliqué le développement durable.  Ce bâtiment s’inscrit physiquement dans le milieu naturel sensible du Marais de la rivière aux Cerises, protégé et mis en valeur. Le CIM est un exemple en construction respectueuse de l’environnement exploitant des technologies nouvelles. Le CIM intègre la performance sociale et environnementale permettant à tous de visualiser, de toucher, de comprendre…  Ainsi, le concept architectural et le design du projet ont été mis à contribution pour la mission du CIM  en amenant le visiteur à entrer dans l'univers unique et fragile du Marais afin de prendre conscience du rôle de ces milieux naturels vulnérables... indispensables à la vie humaine.

Faits saillants

Plusieurs stratégies maîtrisées et de démonstration ont été exploitées afin de réduire les impacts négatifs sur l'environnement et accroître la performance de développement durable du projet.  Il est peu fréquent de jumeler l'usage d'un bâtiment avec une performance environnementale et sociale relevée et le CIM a saisi l'opportunité.  Une structure de poutre-colonne en bois, des stratégies combinées de gestion de l'énergie, une toiture végétalisée, la ventilation passive, une enveloppe hyper-détaillée et l'intégration BIM (Building Information Modeling) depuis l'architecture sont quelques exemples qui ont contribué à réduire les impacts écologiques et améliorer les pratiques émergentes.

Défis relevés

Le grand défi technique fut la conciliation du budget limité avec les intentions de démonstration  technologiques liées à la construction alternative et/ou durable. L'implication du client fut déterminante dans la mesure où celui-ci a mobilisé de nombreux collaborateurs et dons permettant de respecter les objectifs financiers. L'intégration simultanée de l'architecture et de l'ingénierie lors de la conception a été un défi additionnel puisque plusieurs intervenants externes étaient sollicités pour identifier des technologies disponibles pour le projet.  Les résultats obtenus en opérations après un cycle complet d'exploitation à la fin 2010 démontraient déjà une performance exemplaire, soit sous 0,99$/pc... pour un centre d'interprétation!