IC2 Technologies
Voivert express
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault
©Christian Perreault

Bibliothèque Montarville-Boucher-De la Bruère

Consortium: 
Denis St-Louis architecte
 
Région administrative : 16 Montérégie
501, chemin du Lac
Boucherville , QC , J4B 6V6
Canada
Catégorie : Institutionnel
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Rénovation
Certification(s)

Équipe de projet

Architecture: BGLA en collaboration avec Denis St-Louis architecte
Génie civil: BPR
Génie électrique: AXOR Experts-Conseils inc.
Génie mécanique: AXOR Experts-Conseils inc.
Design d’intérieur: BGLA en collaboration avec Denis St-Louis architecte

Prix et distinctions

Lauréat du Concours d’architecture de la Bibliothèque Montarville-Boucher-De la Bruère | 2007

Vertima
Chargé(e) de projet: Martin Brière et Melinda Hart
Échéancier de réalisation: 2007-12
au 2009-06
Usage: Bibliothèque
Superficie des planchers brute: 3 170 mètres carrés
Nombre d'étage(s): 3
Coût: 5,5 M $




La bibliothèque Montarville-Boucher-De la Bruère se situe dans un secteur central de Boucherville, en bordure du fleuve Saint-Laurent, à l’est de Montréal. Construite il y a 25 ans, la bibliothèque devait s’agrandir et revoir ses aménagements existants de manière à développer sa mission et ses services en lien avec les nouvelles tendances démographiques et technologiques. Lauréat d’un concours d’architecture, le projet comprenait un agrandissement de trois étages et le réaménagement des espaces intérieurs. Il inclut un atrium, une nouvelle entrée, un nouveau comptoir de prêt et le réaménagement de toutes les collections. Au mandat d’agrandissement se sont ajoutés ceux de réfection de la toiture existante et du remplacement de la fenestration existante.

Faits saillants

• Mise en relation des espaces existants avec le paysage ;
• Requalification d'un bâtiment existant (recyclage) ;
• Mise en valeur du bois, un matériau recyclable ;
• Exploitation de la lumière naturelle ;
• Utilisation de la géothermie ;
• Récupération du mobilier.
 

Défis relevés

Tout au long du processus, les architectes et les ingénieurs ont dû faire des choix visant à réduire les coûts de construction, et ainsi respecter le budget prévu de 1 450 $/mètre carré, tout en répondant au programme. Ils ont entre autres privilégié un agrandissement sur trois étages plutôt que deux, réduisant ainsi l’emprise au sol et la coupe d’arbres. Tout au long du projet, les choix ont été faits dans la perspective de concevoir et réaliser un projet marquant, de qualité et répondant le mieux possible aux besoins des usagers. L’intégration de la géothermie pour le chauffage et la climatisation s'est aussi révélée un défi pour l’équipe. 

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

Dès les premières appréciations du contexte existant de la bibliothèque, le potentiel d’interrelation inexploité du boisé du Parc de la Rivière-aux-Pins a motivé l’approche  conceptuelle et le développement du projet. Inspiré de la logique formelle du bâtiment existant, soit quatre volumes carrés similaires disposés autour d’un même centre, l’agrandissement suggère le glissement et le décloisonnement d’un de ces volumes vers le boisé existant. Ce concept permet de réduire au minimum l'empreinte environnementale du bâtiment. Le parti architectural prisé crée de nouveaux liens entre le bâtiment et son environnement, redéfinit l’entrée principale de la bibliothèque et assure l’unité de l’ensemble.

Énergie et atmosphère:

Inscrit dans un cadre de développement durable, le projet intègre des appareils ayant une grande efficacité énergétique. La façade nord-ouest du bâtiment est entièrement vitrée sur trois étages, permettant un éclairage naturel ainsi qu'un atrium. Fidèle à ses préoccupations environnementales, la Ville a opté pour un nouveau système de géothermie pour chauffer et climatiser les lieux. Cette technologie permet des économies d'environ 16 000 $ par année et une rentabilité de l'investissement après neuf ans. 

Matériaux et ressources:

Le projet utilise le bois comme principal matériau, une ressource locale, renouvelable et facilement recyclable. En plus de permettre une réduction des coûts, l'utilisation du bois de cèdre naturel non traité assure une transition en douceur entre la nouvelle construction et la construction existante faite de bois et de brique.  

Qualité des environnements intérieurs:

Tirant parti de la topographie et du contexte naturel, une grande paroi vitrée sur trois étages ouvre les espaces intérieurs de la bibliothèque sur le boisé et offre aux différentes clientèles des aires de lecture de qualité, inspirant le calme et le ressourcement. À chaque étage, les principales aires de lecture sont donc aménagées en étroites relations avec l’extérieur et le boisé.