IC2 Technologies
Voivert express
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer
©Marc Cramer

Agrandissement du siège social de Quebecor

Consortium: 
Arcop Architecture inc.
 
Région administrative : 06 Montréal
612, rue Saint-Jacques
Montréal , QC , H3C 4M8
Canada
Catégorie : Commercial
Type de bâtiment : Incombustible
Type de construction: Construction neuve
Certification(s)

Équipe de projet

Gestion de projet: Quebecor
Architecture: Le Groupe Cardinal Hardy | Le Groupe Arcop en consortium
Génie structural: Nicolet Chartrand Knoll (NCK)
Génie électrique: PMA
Génie mécanique: PMA
Construction: Pommerleau
Architecture du paysage: Atelier Tau Tem
Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
Vertima
Concepteur: Roch Cayouette
Chargé(e) de projet: Jean-Guy Côté et Roch Cayouette
Client: Quebecor
Usage: Commercial
Superficie des planchers brute: Agrandissement de 170 000 pieds carrés
Nombre d'étage(s): 21
Coût: 36 M $




En 2006, le Groupe Quebecor inc. décide d'agrandir son siège social du 612 rue St-Jacques et de se doter d'un édifice à son image de leader dans le domaine des communications. Le client souhaitait un projet économique et simple, dans un contexte de performance, de valeur à long terme et de qualité. Le mandat de départ exigeait une volumétrie et des finis extérieurs s'intégrant parfaitement à l'architecture de l'immeuble existant et à son environnement ; un milieu de travail favorisant le bien-être des employés tout en restant sobre et sans extravagance, y compris dans le hall d'entrée et les aires occupées par la haute direction. Au fil de l'évolution du projet, il a été suggéré, entre autres, d'exploiter le couronnement de l'immeuble, en aménageant des espaces nobles entièrement ouverts et modulables, pour profiter pleinement des vues spectaculaires sur la ville. Il a aussi été conseillé d'installer des toitures vertes, pour le bien-être de l'immeuble et de ses employés.

 

Faits saillants

  • Site à proximité du métro et transport en commun;
  • Conception du bâtiment dans un souci d'intégration urbaine;
  • Utilisation de matériaux locaux, recyclés, et à faible teneur en composés volatils;
  • Exploitation des sources de lumière naturelle entrant dans le bâtiment;
  • Optimisation de la qualité de l’air du bâtiment;
  • Toiture végétale;
  • Création d’un environnement de travail sain.

Caractéristiques écologiques

Aménagement écologique du site:

C’est dans un souci de conservation et de consolidation qu’est né le nouvel édifice de Quebecor. Le geste d'utiliser au maximum la structure du bâtiment existant, en greffant un deuxième bâtiment dans la continuité du premier, a été le début d’une longue série d’intentions qui a mené les architectes à penser leur projet autour du concept de recyclage et de réinterprétation des éléments architecturaux existants.  Le geste de regrouper tous les employés d’une entreprise sur un même lieu de travail en leur faisant bénéficier du métro et du transport en commun adjacent, relève de la première décision prise en matière de développement durable et d’accessibilité sur ce projet.

Matériaux et ressources:

La façade du basilaire sur la rue Notre-Dame est composée de panneaux de pierre calcaire St- Marc, une pierre locale, préfabriquée puis transportée et installée sur place. Cette technique de construction permet de réduire considérablement les coûts et l’énergie utilisée, en augmentant la rapidité de fabrication et surtout de pose des matériaux de la façade.

Qualité des environnements intérieurs:

Toutes les fenestrations du projet ont été calibrées et dimensionnées selon l’orientation pour profiter des gains solaires et éviter les surchauffes. Les architectes ont notamment porté une attention particulière à la qualité et la quantité de lumière naturelle pénétrant dans les espaces, organisant les surfaces de bureaux à aire ouverte le plus près possible de cette périphérie de lumière naturelle. Tous les espaces du projet ont été conçus, dès le début, comme des environnements sans obstacle et universellement accessibles, de sorte que toute la population, incluant les personnes ayant des incapacités temporaires ou permanentes, puisse emprunter les mêmes parcours et bénéficier de la plus grande autonomie possible.

Innovation et processus de design:

Les concepteurs à l’origine du projet ont par ailleurs pensé à une évolution du projet. Ils ont ainsi prévu, lors de la conception, la présence de plusieurs toitures vertes qui permettent de réduire l’effet d’îlot de chaleur et de gérer les eaux pluviales. Écarté en cours de projet pour des raisons budgétaires, l’idée est restée présente chez le propriétaire qui lui a finalement donné suite en toute fin de projet. Avec le décor du centre-ville de Montréal en arrière-scène, le concept est en harmonie avec la composition des tours. Hautement visible à partir de l’immeuble, ce jardin dans le ciel retient les eaux de pluie, réduit les îlots de chaleur urbains, améliore la durée de vie des membranes d’étanchéité et encourage la biodiversité.

 

Source: v2.com